Bons Baisers de Russie

Publié le par Sur la route des dispensaires

Salutations!

 

Que de choses se sont passees depuis nos aventures et mesaventures kazakhes et la course vers Moscou. Les jours ont files et les kilometres ont defiles. Depuis Moscou nous avons rallies l'Ukraine et les superbes villes de Kiev et Lviv, puis la Pologne et la radieuse Cracovie. Deux milles kilometres plus loin, entres en Union Europeenne, le voyage prend un gout de fin. Nous avons reconnecte avec la "civilisation" et de pair avec des prix qui nous paraissent exorbitants, un accueil moins chaleureux voir tres reserve envers la 2CV et son equipage, mais sans pour autant delaisser la decouverte de contrees et de villes sompteuses. Et oui, l'Europe de l'Est nous reserve bien des surprises!

 

Moscou la fascinante, Moscou l'extravagante, Moscou la congestionnee, Moscou la corrompue, nos 3 jours sur place laissent un souvenir marquant de notre etape dans la capitale russe. Nous deambulons a s'en briser les jambes dans le centre de cette megalopole de 20 millions d'habitants, decouvrant l'architecture tsarine, neo-classique et communiste. Si nous devions attribuer un Grand Prix Special, notre preference irait sans doute au Mausolee de Lenine. Un grand refrigerateur datant de 1930 installe sous la Place Rouge ou l'on peut contempler l'espace d'un instant - aucun arret n'est tolere sur le parcours! - le corps de celui qui conduisit la revolution bolchevique et contribua certainement a changer le cours de l'histoire de la Russie.  Eclaire par une lueur sombre et rougeoyante, le lieu est garde par une succession de soldats en uniformes trop repasses qui telles des marionnettes vous lancent des "Chuuuut" avec un doigt sur la bouche des que l'on a le malheur d'emettre un son. Un spectacle mordant!  

 

Une fois notre escale moscovite terminee nous mettons le cap sur l'Ukraine. Nous poursuivons notre route a l'Ouest avec Paris au bout de la lunette. C'est a ce moment la que notre chere 2CV choisit une nouvelles fois de faire des siennes. Cela faisait trop longtemps qu'elle ne s'etait pas exprimee notre Micheline! Une fois encore elle ne choisit pas la moins belle des maniere pour le faire. A "vive allure" (80 km/h vu l'etat des routes...), non loin de la frontiere, nous entendons un bruit sourd et l'arriere-droit de la voiture s'affaisse subitement. Le passager du cote droit peut a present toucher le sol de sa main en ouvrant sa portiere et sans avoir a se baisser. Tout de suite nous avons compris que cela sentait le roussit... Atteindrons-nous veritablement Paris? L'origine du probleme est rapidement detectee: Un embout de bras de suspension a casse. Pour tous ceux qui ne s'y connaitrait pas en mecanique deuchiste (une grande majorite a priori...), c'est le petit bitonio metallique qui permet a la suspension de tenir et donc a la voiture de rebondir allegrement sur les multiples bosses/trous/nids de poule en serie que nous devons subir depuis maintenant plusieurs mois. Sans tarder nous revenons a allure tres reduite vers la derniere ville a 15 kilometres de la, rencontrons des jeunes tres sympathiques qui nous aiderons a trouver un garage en ce vendredi soir ou tous les soudeurs ont l'air d'avoir bien entame leur weekend a coup de vodka, et pourrons fort heureusement faire reparer cela en un laps de temps record: 3 heures! Nos compagnons d'un temps nous emmenerons ensuite contempler la gigantesque mine de fer a ciel ouvert de la ville (a juste titre appelle "Ferville" en russe). Notre bonne etoile etait encore avec nous, jamais nous n'aurions cru etre repartis le soir meme!

 

Nous traversons enfin la frontiere avec l'Ukraine - musique a fond durant tout le passage, a discuter avec les douaniers russes qui offrent a Emmanuel une jolie casquette et des galons - et nous dirigeons vers la capitale pour retrouver un ami rencontre en Ouzbekistan. Il nous attend pour une soiree en pleine foret en bordure de la "mer de Kiev", cet immense lac de barage situe au nord de la ville. A 23 heures nous arrivons donc au milieu de nulle part pour passer notre premiere nuit dans le pays sur fond de musique psychedelique. Passe ce moment fort original nous sommes heberges dans une datcha en banlieue de Kiev en compagnie de jeunes hippies locaux tres sympathiques, a deguster une absynthe faite maison et du gras de porc frit aux oeufs, une specialite locale: l'Ukraine est vraiment pleine de surprises! Nous en profitons pour visiter la capitale couleur pastelle qui meriterait que l'on passe plus de temps dans ses rues tres authentiques et pas encore museeifiees pas un exces de renovation. Pour ensuite enchainer sur Lviv, bijou architectural de l'Ouest du pays, qui combine merveilleusement renaissance, baroque et neo-classique en un ensemble parcourus de ruelles pavees. On parcoure la ville la tete en l'air a admirer les batiments environnants, un regal! 

 

Pour notre retour en Union Europeenne nous avons choisis la Pologne et plus particulierement Cracovie. Encore une perle architecturale dont le petit vieux centre seduit d'emblee le visiteur. Nous venons veritablement a regretter de devoir passer dans ces villes en coup de vent tant elles nous appellent a y passer davantage de temps. Que ne donnerions pas pour pouvoir savourer un verre sur une placette, se detendre sur une pelouse en bord de riviere, lire un livre sur un banc du haut d'une terrasse surplombant la ville... Qu'a cela ne tienne, nous reviendrons! A present il faut continuer, direction la Republique Tcheque et Prague la magnifique!

 

DSCN5241

Russie

DSCN5357

Europe de l'Est

 

A bientot, on attend les courageux le 7 Aout a 12h devant la mairie de Croissy sur Seine pour feter le retour de Micheline au pays! 

 

Alexandre et Emmanuel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vianney 29/07/2011 17:39



Rendez vous le 7 !