Le Kazakhstan , une etape frappante!

Publié le par Sur la route des dispensaires

Dobry dien!!

 

PPfffiiuuu, le Kazakhstan, quelle histoire!!! Bon, commencons par un point positif: les routes etaient bien meilleures qu on ne l imaginais et cela nous a permis de faire des bonnes journees de route a travers les steppes kazakhes sans trop user et fatiguer les amortisseurs de Mimi (A savoir que les mauvaises routes ouzbekes et kirghizes nous faisaient disparaitre les boulons de notre carburateur qui se devissaient a cause des chocs!).  Mais Mimi a eu bien peur aux alentours du plus grand lac kazakhe. Nous voulions effectivement nous en rapprocher en quittant la route et en empruntant des chemins de terre, mais voila qu apres quelques kilometres et plusieurs zones marecageuses traversees, Mimi se retouve les pattes immobilisees dans la glaise. Nous tentons de pousser, de creuser autour, de mettre les plaques de desensablement, mais rien n y fait: Ses quatre roues sont enfoncees a un tiers dans la boue, et la glaise a seche autour des pneus formant une bonne couche d argile bien solide! Arf! Comment faire, nous sommes perdus au milieu de nulle part a plus de 7 km de la route?? Au bout d une heure, des bergers pointent a l horizon avec une moto. Un miracle? Non finalement, car apres nous avoir donne un coup de main sans succes pour la sortit de la, ils repartent nous promettant de revenir dans une heure. Avec du renfort? Et bien non, ils ne reviendront jamais et nous abandonneront aux moustiques! Nous devons planter la tente et esperer un autre miracle. Qui n arrive pas. Le lendemain matin il faut se rendre a l evidence, A 2 nous n y arriverons pas. Nous voila donc partis tous deux avec nos dernieres provisions (un paquet de gateaux et une demi boutielle d eau) en direction de la grande route sous un bon soleil. Apres 2h de marche, nous commencons a essayer d arreter les gros 4x4 pour demander de l aide, mais soit les gens font comme s ils nous avaient pas vu, soit ils nous montrent qu ils sont desoles mais n ont plus de place dans leur voiture! Mais nous ne voulons pas faire du stop!!! Juste de l aide pour nous tracter hors de la! Finalement a notre grand soulagement, un local en voiture s arrete et nous emmene jusqu au village voisin ou il nous indique la maison d un ami a lui qui pourra nous aider avec sa Jeep. Alleluia! Et en 2 secondes il nous sortira Mimi de la glaise! Quelle matinee! Une apres-midi a se reposer sur une plage un peu plus loin nous fera le plus grand bien!

 

A peine remis de nos emotions, qu`un jour plus tard nous entrons dans la ville de Karagandy, deuxieme plus grande du pays. Nous faisons l erreur de poser notre tente trop proche du centre ville, dans un terrain abandonne mais bien feuillu. A minuit, nous avons la mauvaise surprise de nous faire reveiller par un gros bruit metallique venant de la voiture. Qui va la? 4 russes bien drogues et imbibes de Vodka, dont l un porte une barre a mine... Ca sent le roussi et en effet la pression et la violence monte d un coup. Se faisant passe pour la police ils demandent nos papiers mais s interessent tres rapidement a notre argent. Pas moyen de s en aller, la tente est montee avec toutes nos affaires dedans et la voiture est a 20 m... Essayant de negocier en disant que nous avons peu de choses ou en changeant de sujet, des coups de barre a mine pour Alex et un coup de poing dans les cotes pour moi nous rappellent qu ils sont presser et n ont pas peur d etre plus violents. nous sortons tout notre argent mais ca ne leur suffit pas. L un deux penetre dans la tente et cherche des tresors. Par chance il ne voit pas l appareil photo et finit par nous rendre ma banane contenant mon passeport, permis de conduire, carte grise, assurance etc... Quelle galere s ils s etaient enfuis avec! Mais Mimi n a malheureusement pas ete epargnee! Ayant fini avec nous, trois d entre eux vont a la voiture et tordent la portiere avant a la barre a mine. Un bruit d eclat de verre. Non pas les vitres Pitie!! Mais ce n est que mon narguile qu ils ont fait tomber... Ils partiront tout de meme avec tous mes souvenirs de voyage soigneusement gardes dans un sac. Mais que vont ils faire de chapeaux ouzbekes?? Menaces pour ne pas nous en aller, nous patientons 10 min puis faisons nos valises et decampons rapidement. Nous avons eviter le pire! Nous nous refugions dans une station essence pour dormir quelques heures, mais dans nos tetes repassent sans cesse ces moments de violence. Nous n avons perdu au final ``que`` 50 euros, plus tous mes souvenirs! La rage... Alex a quelques bleus, mais sinon nous allons bien, et nous avons tous nos papiers, c est le principal! Mais cela met un petit coup au moral... C est sur, maintenant nous ne dormirons plus jamais sous tente pres des grandes villes! Il est temps de quitter ce pays...

 

Mais juste avant la frontiere russe, Vassily, apres nous avoir guides sur le chemin a prendre, nous invite dans sa modeste petite ferme et nous reconcilie rapidement avec les russes du kazakhstan. Nous decouvrons grace a lui (plutot a sa femme!), les raviolis fourres a la fraise des bois! Un delice bien bourratif! Il nous fera gentiment un plan bien detaille pour nous dire que la frontiere c est tout droit pendant 80 km! on a du passer pour des bleus quand on etait perdus...

 

Nous voila enfin en Russie, dans les debuts de la Siberie! Mais notre planning nous impose de rouler, et nous rejoindrons Moscou faisant plus de 400 km quotidiens en moyenne! La traversee de l Oural nous a fait comprendre l origine de l expression ``les montagnes russes``... Ajoutez a cela une route tres mediocre et de bons chauffards sur une route bien chargee ainsi que de frequents orages et vous aurez une idee des conditions de route! Nous quittons les belles forets de coniferes pour arriver dans le fameux anneau d or de Moscou. Un petit detour par le nord nous permet de visiter des villes de charme et des monasteres orthodoxes aux fresques seduisantes. Et nous voila maintenant a Moscou! Nous y restons quelques jours pour profiter de cette belle ville, mais aussi pour faire souffler Mimi qui vient de faire plus de 4000 km en 2 semaines! Cap maintenant sur l Europe! Le retour est pour bientot!!

 

Les photos sont disponibles ci dessous:

 

DSCN5092

 

A tres bientot les amis!

 

Emmanuel et Alexandre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article