Mimi et son équipage affrontent la colère des Dieux!

Publié le par Sur la route des dispensaires

Bonjour a tous!


Nous voici tous les trois sains et saufs a İstanbul! Apres avoir passé quelques jours de repos dans la capitale grecque ou nous avons fait la connaissance de Maria, notre premiere veritable rencontre en Grece, qui nous a permis d'en apprendre un peu plus sur la situation grecque. Sur ses conseils nous avons fait un petit crochet par le centre du pays pour pouvoir admirer le magnifique site des Meteores. Mimi se regale sur les routes grecques qui sont peu contraignantes et dont l'exces de panneaux de signalisation pour travaux nous fait parfois penser a des decorations de Noel! Apres une petite nuit au pied des Meteores (maintenant inutile de preciser que c'etait a la fraiche et que l'usage des couvertures de survie n'etait pas de trop!), nous avons fait grimper Micheline sur les hauteurs pour rejoindres ces impressionnants monasteres perches en haut de falaises. Pour rejoindre l'un d'entre eux, les moines doivent meme emprunter un mini telecabine! L'arrivee de la neige rend le spectacle encore plus majestueux. C'est devant l'un de ces monasteres que nous rencontrons Michelle et Spiros, respectivement bresilienne (de la region du Mato Grosso, que le monde est petit!) et grec, avec qui nous visitons le reste du site et qui nous invitent gentiment au restaurant deguster des plats grecs typiques. Notre voyage, qui plus est avec une pareille monture, les interesse beaucoup. Ce sera pour nous l'occasion d'en apprendre davantage sur la Grece et sur la vie de nos deux amis!


Alors que la neige nous amusait lors de notre visite des Meteores, elle nous a fait de belles frayeurs sur le chemin de Thessalonique. Plus l'heure avançait et plus nous prenions de l'altitude, plus la neige tombait et recouvrait la chaussee. Certes nous etions aux abords du Mont Olympe, residence des dieux grecs. Mais nous ne pensions pas que le fait de ne pas aller les saluer mettrait Zeus dans tous ses etats. Peu avant l'arrivee au col, Micheline peine a monter la cote a 20 km/h sur la route immaculee. Ses roues patinent a plusieurs reprises. Mais ouf, nous arrivons enfin au sommet pour rejoindre 3 voitures grecques arretees sur le bord de la route, affairees a s'equiper de chaines. Ne disposant pas de chaines, et ne voulant pas nous transformer en dedeuche et bonhommes de neige en attendant en haut, nous nous engageons dans la descente en nous fiant aux capacites exceptionnelles de notre vehicule qui s'adapte a tous les terrains. Bien sur, nous sommes extremement prudents et conduisons a allure tres reduite, sachant tres bien que vitesse plus freinage sur neige ne font pas bon menage. Sur la route de la descente, la situation ne s'ameliore pas, elle se degrade. Nous croisons plusieurs vehicules sur le bord de la route, ayant renoncé a descendre plus bas. Mimi, elle, continue. Lorsque les virages deviennent des epingles a cheveux, le probleme se corse et les derapages se controlent moins. Le passage d'une deneigeuse nous permettra heureusement de finir notre descente dans de meilleures conditions. L'accueil au chaud chez Philippine pres de Thessalonique nous a fait un bien fou apres cette aventure! Nous ne pensions pas l'hiver si rude en Grece! Excusez l'absence de photos de cet episode, mais l'attention du pilote et du copilote etait entierement tournée vers la conduite sur neige.


Apres une courte escale a Thessalonique et une nuit dans le vent glacial de la Thrace, nous passons enfin la frontiere turque. Le comportement de ses habitants vis a vis de Micheline est bien plus amusant: la majorite des passants explose de rire en la voyant et se prend en photo devant avec leur portable. Nous retiendrons aussi ce chauffeur qui a trinque en l'honneur de Micheline alors meme qu'il etait au volant!


Notre arrivee dans les bouchons d'Istanbul se fait sous la neige, et Alev qui nous accueille tres gentiment chez elle nous aide a prevoir notre itineraire en Turquie tout en essayant de nous apprendre quelques mots de vocabulaire. Nous decouvrons aussi grace a elle la richesse de la cuisine turque!


Nous reprenons la route demain et vous tiendrons au courant le plus tot possible des nouveautes!


Voici les dernieres photos de Grece.


Meteores - Manu Alex

 

A tres bientot, nous pensons a vous!

 

 

Emmanuel et Alexandre


 

Commenter cet article

Pop 22/03/2011 19:05



nous lisons bien sûr avec le plus vif intérêt vos récits et vous suivons par la pensée.Espérons bientôt le mail de Syrie.Ici le printemps arrive, et vous avez quitté heureusement le froid des
balkans. Embrassez pour nous Mimi sur le capot...Bon courage et redoublez de prudence ! bien affectueusement. Pop et Mamille



Tante Cécile de Vaison 15/03/2011 07:16


Salut ! Emmanuel ! Et aussi le François ! Bien sûr je lis vos exploits fidèlement, à 4h. du mat. au réveil «min Dieu quel'avinture ! » comme ils disent dans le nord !! Mais quand même, épargnez
Papa et Maman ! Ne donnez pas de détails qui vont les faire cauchemarder, comme ces virages en descente à ras le précipice, sans chaînes ! Donc, je suis quand même admirative de cette initiative
délirante que vous avez prise tous les deux de vous embarquer là-dedans et je vous dis : A la prochaine. "tante Cécile" pour Emm. Et une parfaite inconnue pour Fr.